L'homologation ECE R44/04

Vous êtes nombreux à penser que si un siège est homologué c'est qu'il est sûr !

Mais pouvons-nous vraiment nous fier à cette homologation ? Que teste-t-elle vraiment ?

​Ce que l'homologation dit 

​Le Code de la route (art. R.412-1 et suivants) oblige le conducteur et ses passagers à être attachés dans les voitures de moins de 3,5 tonnes, à l'avant comme à l'arrière du véhicule.


Depuis le 1er janvier 1992, l’utilisation d’un siège-auto homologué et adapté à la taille de l'enfant est obligatoire et ce jusqu’à 10 ans (ou que sa morphologie est adaptée au port de la ceinture de sécurité le plus souvent entre 130 cm et 150 cm suivant la voiture).  Comment savoir si votre enfant est assez grand ?

Cette réglementation a été mise à jour 4 fois depuis (01,02,03 et 04). La réglementation  R44/04 est donc la dernière évolution qui est entrée en vigueur en mai 2006.

5 groupes définis selon le poids de l'enfant qu'ils peuvent accueillir.​

Les groupes de siège auto R44/04

  • Groupe 0 de 0 à 10 kg : groupe réservé à quelques coques et principalement des nacelles (La coque dos route est à privilégier)

  • Groupe 0+ de  0 à 13 kg : Siège naissance obligatoirement dos route

  • Groupe 1 de 9 à 18 kg : les sièges 2ème âge avec harnais ou bouclier, et dos ou face route (dos route recommandé bien sûr)

  • Groupe 2 de 15 à 25 kg : les rehausseurs obligatoirement avec dossier mais aussi encore des sièges dos route.

  • Groupe 3 de 22 à 36 kg : les rehausseurs avec ou sans dossier (avec dossier recommandé bien sûr

Certains sièges couvrent plusieurs tranches de poids ; ils font partis de plusieurs groupes à la fois, par exemple : groupe 0/1, groupe 1/2/3, groupe 2/3... Plus il y en a moins le siège sera sécuritaire dans chaque tranche.

> En savoir plus sur les groupes de sièges

 

Celle-ci doit comporter différentes mentions :



  • La mention « universel » conforme à tous les modèles de voiture

  • Le poids de l'enfant pour lequel le siège est homologué

  • La lettre « Y » indiquant que le matériel dispose d'un système de harnais 5 points avec sangle d'entre-jambes

  • La marque d'homologation européenne entourée, suivie du code du pays pour lequel l'homologation a été faite

    • 1=Allemagne

    • 2=France

    • 3=Italie (etc.)​

  • Le numéro d'homologation : les deux premiers chiffres indiquent la version de la norme ECE R44

L'étiquettage 

Tous les sièges auto doivent afficher clairement l'étiquette orange de certification ECE R44/04

​Les principaux tests effectués avant février 2014
  • Choc en cas de collision frontale à 50km/h contre un bloc de béton armé pesant au moins 70 tonnes

  • Choc en cas de collision arrière sur un objet en acier rigide au moins 25cm de large et 8cm de haut frappant le «véhicule» à env. 30 km/h.

  • La tête des mannequins ne doivent pas être projetés à plus d'une certaine distance

    • 550 mm pour les groupes 1, 2 ou 3 avec ceinture de sécurité

    • 500 mm pour le groupe 1 avec top tether

    • 600 mm pour le groupe 0

  • La poitrine ne doit pas dépasser 55g d'accélération totale

  • Aucune partie du siège ne doit se rompre et la ceinture de sécurité doit rester en place.

  • Le harnais est ouvert et fermé 5000 fois, et doit continuer à fonctionner correctement après un choc.

Les compléments depuis février 2014

Le supplément 7 de la réglementation ECE R44/04

  • Effectue un test de retournement (tonneau) 

    • Dans un premier temps le siège pivote de 540°

    • Une fois la tête en bas, il est appliqué un poids égal à 5x le poids du manequin pendant 30s pour reproduire au plus proche la force excercée lors du retournement un véhciule.

    • Le test est effectué dans un sens puis dans l'autre :à l'horizontale puis à la verticale sans jamais toucher au manequin.

    • Après on mesure le déplacement de la tête qui ne doit pas excéder 300mm

  • Utilise un nouveau manequin naisance Q0 (34,5cm et 3,4kg). Ce mannequin est équipé d’encore plus de capteurs que le modèle P0 afin de mesurer les forces exercées lors d’une collision

Ce que l'homologation R44/04 ne prends toujours pas en compte

 

La norme ECE comporte 2 manquements principaux :



1 : Les mannequins de crash-tests utilisés actuellement pour l'approbation européenne  (ECE 44/04) n’ont pas de points de données permettant de mesurer la pression dans le cou. Pourtant les principales blessures, causées sur des enfants, suite à des accidents de la route sont les blessures au cou et à la tête.

    En effet la tête volumineuse des enfants, couplée au développement inachevée des vertèbres cervicales, des muscles et des ligaments du cou font de leur nuque le point le plus fragile en cas de choc.

2 : La réglementation n’impose malheureusement toujours pas de tests pour vérifier la protection en cas de collision latérale alors que ce type d’accident est fréquent.

En prenant en compte ces 2 critères, les tests complémentaires d’organismes tel que l'ADAC et du TCS permettent de palier à ces manquements. > En savoir plus sur les tests complémentaires

Les abérrations de l'homologation

Le renolux 360 (à gauche) : 
un siège 0+/1 pivotant 
vendu entre 170 et 200€ chez toys'r us

 

Jugé Dangereux en terme de Sécurité par l'ADAC

Des rehausseurs groupe 2/3 gonflables !

 

EasyCarSeat :

 

Jugé Dangereux en terme de Sécurité par l'ADAC

 

Vous pouvez consulter la réglementation plus en  détails sur childcarseats (Anglais)

Les sièges soumis à des labels antérieurs  44/01, 44/02, 44/03 ne sont plus autorisés à la production

  • Depuis le 1er avril 2008, pour les normes 44/01 ou 44/02

  • Depuis le 23 juin 2009 pour la norme 44/03

Il faut donc être très attentif aux informations présentes sur l'étiquette de certification lors de l’achat d’un siège-auto d’occasion.

Pour aller plus loin

En 2013 la réglementation commence à changer pour optimiser la sécurité des enfants en voiture.

La norme baptisée "I-Size"  commence à etre mise en place depuis juillet 2013

En bref cette réglementation à pour objectif, d'ici les 10 prochaines années, :

- de prendre en compte la taille de l'enfant en plus de l'âge et du poids

- de priviligier l’utilisation du système Isofix (en l'incluant dans tous les modèles)​

- de rendre obligatoire l'utilisation prolongée du dos à la route jusqu'à 15 mois minimum. ​> En savoir plus sur le dos à la route prolongé Rear facing

-  d'obliger à mener des crash-tests en choc latéral (pas obligatoire aujourd'hui)

- de rentre tous les sièges (i-size) compatibles avec toutes le voitures (i-size)

 

> En savoir plus sur i-Size

Sécurange est non affiliée à des marques en securité auto

© Sécurange 2013 / Graphisme : Aurélie Magnan

  • Facebook Social Icon
  • Contact
  • newsletter
  • Instagram Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon