Voyager en avion avec bébé

Beaucoup de parents se posent ces questions lorsqu'un voyage en avion se prépare.

Doit-on réserver une place pour un enfant de moins de 2 ans ? Comment faire voyager son enfant en sécurité ?

 

Comment faire voyager bébé en sécurité en avion ?

Pour des raisons économiques, en dessous de 2 ans, il est certain que faire voyager son enfant sur ses genoux est la solution la moins coûteuse. Depuis le 16 juillet 2008, les enfants assis en avion sur les genoux de maman ou de papa doivent être sécurisés par une ceinture additionnelle : la « LoopBelt ».

 

Cependant, pour des raisons de sécurité, il est préférable de faire voyager son enfant avec un dispositif de maintien adapté à sa morphologie. Le TÜV Rheinland (organisme de certification de produits) conseille aux parents de réserver une place séparée pour leur enfant et d’y fixer le siège auto.

Le voyage en avion, malgré son extrême fiabilité, représente certains dangers souvent méconnus du grand public. Si les phases de décollage et d'atterrissage sont les moments les plus critiques d'un vol, le danger reste présent pendant la phase dite de « croisière », lorsque l'avion a atteint son altitude de vol. Les turbulences, bien que le plus souvent prévisibles, peuvent aussi être soudaines ou particulièrement violentes.

Et les incidents ne sont pas rares à ce sujet, plusieurs blessés sont recensés chaque mois. Le dernier date du 5 août 2017, 10 blessés à bord d'un vol American Airlines à cause de turbulences.

 

Sachez qu'il est possible pour votre enfant d'avoir sa propre place, et de voyager en sécurité à bord de son siège auto mais bien évidement cela a un prix. En revanche un enfant de plus de 2 ans devra ensuite obligatoirement voyager sur sa propre place réservée. Mais selon la compagnie, vous pouvez également le faire voyager dans un siège-auto ou avec un dispositif de maintien homologué.

 

Les informations à connaître à ce sujet.

 

Pour être utilisé à bord d'un avion, un siège-auto doit systématiquement être homologué (ECE R44/04, 04 ou R129). Le cas échéant, le personnel de bord a le droit de refuser son installation. 

 

On peut également vous demander que le siège-auto soit spécifiquement homologué pour les voyages en avion.

 

Sur quelle place installer l'enfant ?

 

Dans certains appareils, seules quelques rangées sont réservées à l'usage d'un siège-auto. Dans tous les cas, il est impératif de contacter la compagnie aérienne avant votre voyage, pour préciser que votre enfant voyagera dans un siège-auto. 

 

Pour des raisons de sécurité à bord, il est également conseillé de placer le siège côté hublot pour ne pas gêner la sortie des autres passagers en cas d'urgence.

 

Certains avions disposent de berceaux (71x 30 x 20cm  et poids max 10kgs)

Avion équipé de berceaux 

Avec bébé sur les genoux

Bébé en groupe 0+ (à mettre face à l'avant en avion)

Comment savoir si un siège-auto est homologué pour l'utilisation à bord d'un avion ?

 

Consultez les règles de chaque compagnie pour les informer que vous souhaitez faire voyager votre enfant dans son siège-auto. Dans tous les cas c'est le personel de bord qui a le dernier mot...Renseignez-vous bien avant. 

 

Le siège auto homologué doit:
  •  Faire face à l'avant de l'appareil : Certaines compagnies autorisent uniquement les sièges-auto faisant face à l'avant. Il n'est donc pas rare de voir des coques installées dans le sens de la marche. Il s'avère qu'en terme de sécurité et de confort, il est préférable d'utiliser une coque dans cette position (strictement interdite en voiture, rappelons-le), que de faire voyager un bébé sur ses genoux.

  • Le siège-auto ne doit pas dépasser une certaine largeur (qui diffère selon la compagnie et et la classe de voyage choisie). Elle est en général de 44 cm environ pour la classe économique (attention, ça peut être moins sur certaines compagnies, notamment lowcost comme 42,5 chez ryanair).

  •  Etre conforme à une utilisation à bord d'un avion 

    • Siège-auto européen : le siège doit comporter un autocollant TÜV-approved avec la mention "Certified for use on aircraft".

    • Siège-auto américain : le siège doit comporter un autocollant de la FAA avec la mention "Certified for use on aircraft".

  • Le siège-auto doit pouvoir être fixé avec une ceinture 2 points et la boucle de fermeture doit rester visible et accessible. Vous trouverez ces informations utiles sur les sites des compagnies aériennes.

Une liste de sièges-auto homologués TÜV ?

(liste non exhausitive)

 

Il n'existe pas de liste de sièges auto homologués en avion, il faut consulter les constructeurs produit par produit. Voici quelques exemples à compléter. Les sièges homologués disposent d'une étiquette TüV (organisme de certification allemand) apposée sur le côté du produit.

 

  • Bébé Confort cabriofix, city, pebble pro, pebble plus, citi, rock...

  • Britax, BABY-SAFE toutes version R44 ou R129 i-Size

  • Cybex aton M et M isize

  • Diono le Radian 5 (pliable et transportable avec un sac mais pèse 11,5kg)

  • Joie gemme et i-Gemm

  • Kiddy ​Malheureusement la marque est arrétée. Kiddy Phoenixfix Pro 2, phoenixfix 3, Guardian Pro 2, guardianfix3, Kiddy Cruiserfix pro...

  • Nachfolger HY5.1 TT

  • Nuna Pipa

  • Recaro la coque 0+ privia​

  • Simple parenting Doona

  • Takata le réhausseur MAXI​

Et pour utiliser votre siège auto sur place ?

 

  • Transport du siège

Si votre siège ne voyage pas avec vous, il voyagera en soute. Impossible de savoir comment il va être traité, s'il va etre malmené ou pas. Cela comporte toujours un risque. certaines compagnies le déconseillent même justement à cause des chocs.

 

Garder votre siège jusqu'à l'embarquement ne vous garantit pas un meilleur traitement. Dans tous les cas, les sièges ne sont pas envoyés sur le même circuit que les bagages conformes en raison de leur statut "hors format". Ils sont remis en mains propres à des manutentionnaires qui les amèneront sur un circuit différent.

 

Le conseil est de bien les emballer ! A l'enregistrement sont fournis gratuitement des sacs plastiques mais cela n'est pas aussi protecteur qu'un emballage rembourré et soigné qui limitera les chocs.

 
  • Homologation

Attention au pays dans lequel vous partez, l'homologation n'est pas forcement la même que chez nous.
Dans toute l’Europe aucun problème c'est la même homologation, mais ailleurs cela ne sera pas le cas. Dans certains pays il y a des contrôles.

Sécurange est non affiliée à des marques en securité auto

© Sécurange 2013 / Graphisme : Aurélie Magnan