Tous les sièges-auto ne se valent pas... Attention Danger !

... et les marques ou le prix ne sont pas des garanties ! Les sièges-autos sont comme n'importe quel produit de consommation, il y en a des bons, des très bons et des mauvais ! 

Ces sièges sont pourtant vendus dans le commerce ?

Oui en effet, mais ça n'est pas parce qu’ils sont vendus dans le commerce qu’ils sont sûrs. S'ils sont commercialisés, c'est qu'ils ont obtenu le label européen ECE R44/04 ou R129

"Tous les sièges commercialisés répondent aux normes de sécurité imposées au niveau européen et obtiennent avant toute commercialisation un numéro d’homologation, délivré par le Ministère des Transports, impliquant en amont, la réussite aux tests imposés."

L'homologation c'est un cahier des charges à suivre... une liste de prérequis qui peuvent être considérés comme insuffisants par certains organismes. Si un réhausseur gonflable peut l'avoir... alors pourquoi pas les autres sièges ? L'ADAC, le TCS, que choisir ? en parlent depuis bien longtemps.

Ce label comporte malheureusement des manquements importants :

2 type de réglementations cohabitent R44/04 (principalement pour le moment)  et R129 (peu de sièges encore sous cette nouvelle norme). Une transition progressive est en train de se faire entre 2. 

 

  • Les crash-tests d'approbation européenne ne prennent pas en considération les mesures de la pression dans le cou. Les mannequins de type P ne le permettent pas. On calcule simplement une distance de projection des mannequins pour ne pas qu'elle dépasse une certaine limite. Pourtant les principales blessures, causées sur des enfants, suite à des accidents de la route sont les blessures au cou et à la tête.
    En effet la tête volumineuse des enfants, couplée au développement inachevé des vertèbres cervicales, des muscles et des ligaments du cou font de leur nuque le point le plus fragile en cas de choc.
    Avec la nouvelle réglementation R129  les mannequins permettent de mesurer l'impact des forces auxquelles un enfant serait soumis. C'est aussi pour ça que maintenant on affirme enfin qu'il faut garder les enfants dos à la route plus longtemps

  • Les crash-tests d'approbation européenne sont faits en choc frontal à 50km/h (55 avec la nouvelle R129) et en choc arrière à 30km/h. Vous me direz c'est à cette vitesse commune qu'arrive grand nombre des accidents, mais si vous aviez un accident plus rapide ? Aucune partie du siège ne doit se rompre à 50km/h mais L'ADAC montre très souvent qu'un bon nombre de sièges auto n'y résistent pas à 64 km/h !

  • La réglementation R44/04 n’impose malheureusement pas de tests pour vérifier la protection en cas de collision latérale alors que ce type d’accident est fréquent.
    Heureusement la nouvelle réglementation R129 i-size impose maintenant un test en collision latérale.

  • Depuis le supplément 7 de la réglementation en février 2014., les sièges sont maintenant soumis à des tests de retournement. Mais bon nombre de modèles n'y sont jamais passés ! Un siège homologué... est déjà homologué.

> En savoir plus la réglementation R44/04

> En savoir sur la réglementation R129 i-Size

 

De manière générale

 

Il n'est pas si difficile d'obtenir l'homologation...   On trouve sur le marché toute sorte de sièges étranges et dangereux... des sièges auto gonflables par exemple... ou des pivotants fragiles.

Et puis regardons autour de nous, dans l'alimentation, les cosmétiques, les produits ménager etc. On se rend compte qu'il y a de nombreux produits légalement commercialisés qui se révèlent mauvais pour la santé. A noter aussi que tous les constructeurs de sièges auto ne sont pas des spécialistes, c'est aussi malheureusement un business...

 

De plus après des tests plus sévères réalisés par des organismes indépendants, les résultats sont parfois catastrophiques... Il est temps de prendre conscience que la réglementation n'est pas gage de sécurité optimale !

 

Quelques exemples ci-dessous

Tous les sièges ci-dessous répondent aux normes de sécurité imposées au niveau européen et obtiennent avant toute commercialisation un numéro d’homologation, délivré par le Ministère des Transports, impliquant en amont, la réussite aux tests imposés. Il en existe de nombreux autres que vous pouvez consulter ici :
> Sélection de sièges auto non recommandés
 

Des pivotants dangereux
(Le Renolux 360 à gauche sur la vidéo)
  • un siège 0+/1 pivotant 

  • vendu entre 170 et 200€ chez
    toys'r us, dans les grandes surface etc...

 

Resultats en sécurité :

  • Moyen en cas de choc latéral

  • mauvais en cas de choc frontal

  • Acheminement de la sangle tres dangereux !

Des rehausseurs gonflables !

 

EasyCarSeat : 

Un réhausseur gonflable groupe 2/3 vendu chez norauto par exemple 60 à 70€

 

Resultats en sécurité 0% !

  • Mauvais en cas de choc latéral

  • mauvais en cas de choc frontal

  • Mauvais passage de la ceinture

Des harnais qui s'arrachent

NANIA SAFETY PARIS SP / BABYSTART MULTI-RECLINE

Groupe 0/1 (0/18kg)

Crash-tests
- Note en test frontal : très mauvais
- Note en test latéral : bon
- Contrôle des substances nocives : satisfaisant

Des sièges qui se décrochent de leur base​ et s'envolent

Hauck Varioguard (V1 de 2015) et Recaro Optia et la base Recaro Fix (Problème identifié sur un lot. Le modèle est différent du OptiaFIX et la combinaison privia + base est très bonne)

Mais alors comment choisir un siège-auto sûr ?

Certains organismes indépendants, tels que l'ADAC (Allemagne) ou le TCS (Suisse), testent à nouveau certains siège-auto commercialisés choisis au hasard (parmi les plus vendus). Ils les évaluent selon des critères bien plus stricts. Ce sont les instituts de consommateurs qui les diffusent (60 millions de consommateurs en France, Which en Grande Bretagne, STIWA en Allemagne... etc).


Est-ce que ça n'est pas un peu commercial tout ça ?
Non, ces clubs-auto sont des organismes à but non lucratif, ils ne vendent rien !
Leur objectif est plutôt de vous conseiller sur les achats à ne pas faire et vous aider à mieux choisir.

Les résultats sont consultables gratuitement chaque année sur leurs sites respectifs. 
Attention de bien savoir les lire
, les étoiles ou les notes seules ne veulent rien dire si on ne sait pas les décrypter. 

 

> En savoir plus sur ces tests complémentaires et comment les lire

Attention cependant

Le meilleur siège auto du monde ne pourra rien s'il est mal utilisé ! 

  • Harnais insuffisamment serrés, et vrillés,

  • Enfant avec son manteau,

  • Siège non adapté à son âge et son poids,

  • ... etc etc.

 

Vous trouverez ici tous les conseils et informations utiles pour assurer au mieux la sécurité de vos enfants en voiture.

Sécurange est non affiliée à des marques en securité auto

© Sécurange 2013 / Graphisme : Aurélie Magnan