Coque (cosy) ou siège auto évolutif 0/1 dès la naissance ?

La coque (cosi) provoque-t-elle des problèmes de dos ?

Rappel Important la coque est un siège auto ! Ce n'est ni une poussette, ni un transat et un enfant ne doit pas y passer 10h tous les jours. Mais il n'y a aucun risque d'y faire un voyage de 4h, 6h ou plus !

Pour les coques, comme pour le reste, il faut surtout éviter les excès ! On entends souvent de ne pas dépasser 1h30, 2h d'affilées, après quoi les vertèbres ont besoin de mouvement pour ne pas être comprimées. Mais ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas voyager longtemps avec ça veut dire qu'il faut faire des pauses ! Surtout on ne dramatise pas, si occasionnellement bébé y dort, par exemple, 4h d'affilées avant de faire une pause, aucun problème.

Ce qu'en pense un professeur universitaire d'orthopédie pédiatrique

Question : On lit partout qu'il serait mauvais pour le dos d'un bébé de moins de 6 mois de le faire voyager plus de x heures (le chiffre n'est jamais le même) dans une coque en voiture. J'ai l'impression qu'on ne dit ça qu'en France (à peu près le seul pays commercialisant des nacelles de transport) et que les motifs orthopédiques invoqués sont assez vagues / fantaisistes. Il y a bien quelques publications sur le risque respiratoire pour les prémas qui se retrouvent trop tassés dans une coque trop vaste mais je ne comprends pas le danger pour les vertèbres et le dos d'un bébé à terme voyageant plusieurs heures dans une coque à sa taille surtout si on l'en sort régulièrement à cet âge pour un repas ou une couche (mais même s'il est parti pour sa nuit) et si ce n'est pas tous les jours... est-ce une rumeur ? Qu'en pensez-vous ?

 

Réponse : je pense que la réponse est dans votre question ! Je partage complètement vos suspicions quant aux affirmations que vous citez. J'entends dire la même chose avec des grosses bêtises sur des histoires de poids de cartable où l'on va jusqu'à chiffrer des pourcentages du poids du corps. Il va de soi que l'on ne connaît pas de déformation ou d'autres pathologies de la colonne vertébrale qu'il soit induite par la position de l'enfant dans une coque en voiture, ou dans un fauteuil relax puisqu'il s'agit à peu près de la même position. Je n'ai aucune notion que ces affirmations soient validées par un quelconque travail scientifique. De toute manière, les déformations rachidiennes de l'enfant, quand elles ne sont pas directement liées à une dystrophie osseuse (elle-même en rapport avec une pathologie générale) ne sont jamais en lien avec une habitude de posture du nouveau-né ou du nourrisson. Si certaines déformations peuvent être observées chez les enfants qui sont peu stimulés (je pense en particulier aux plagiocéphalies), il faut vraiment qu'il y ait, de façon répétitive, quotidienne, et prolongée, une posture fixe et une absence de mobilisation. Mais, concernant le rachis, je ne connais pas de déformation que l'on pourrait attribuer à cette absence de stimulation, et qui ne soit résolutive une fois que l'enfant a acquis la station assise ou la station debout avec un bon tonus axial.

Est-ce que c'est mieux avec un siège évolutif ?​

Ne vous leurrez pas, passer au siège auto groupe 1 ou 0/1 n'y change rien ! La problématique reste la même, l'enfant est confiné et harnaché et aura besoin à un moment de se dégourdir tout simplement.

Imaginez-vous attaché sans pouvoir bouger durant des heures. Quand vous dormez tout va bien mais en phase d'éveil c'est long et ça peut devenir rapidement inconfortable.

La logique est la même il ne faudrait pas dépasser 1h30, 2h d'affilées, après quoi les vertèbres ont besoin de mouvement pour ne pas être comprimées. Mais de même on ne dramatise pas, si occasionnellement bébé y dort, par exemple, 4h d'affilées.

Et côté confort ? La coque est-elle trop arrondie ?

Dans le ventre de la mère, la colonne vertébrale des bébés est complètement arrondie jusqu'à la nuque. Comme le montre le dessin suivant (de Nicole Rudolf), environ un an sera nécessaire pour que la colonne vertébrale du bébé soit redressée.

 

La position naturelle des bébés, dos arrondi, est la posture physiologique.
Elle présente divers intérêts :

  • Elle protège les disques entre les vertèbres qui sont très mous et très fragiles chez les bébés.

  • Elle protège la moelle épinière au niveau de la nuque. Il faut veiller à ce que le bébé garde la tête dans le prolongement de la colonne vertébrale.

L'avantage de la coque c'est l'inclinaison​

L'inclinaison c'est le gros point faible des sièges évolutifs, ils ont beau être homologués dès la naissance, souvent ils n'y sont pas adaptés. Un siège trop assis c'est un enfant tassé mal installé et une tête qui tombe... Si en plus vous avez un véhicule avec des banquettes inclinées, ça réduit encore plus vos choix de sièges adaptés.

Les rares modèles vraiment adaptés :

- Le Klippan Kiss 2 (on a vraiment une coque dans le siège auto)

- Le Cybex Sirona (vraiment bien incliné et mieux encore avec le réducteur en option)

- Le Britax Dualfix (Bien incliné avec un réducteur inclus) 

Pour les autres c'est variable au cas par cas suivant les modèles, suivant la voiture et suivant la tonicité de bébé, s'il tient assis ou pas. Le mieux est d'éviter de faire l'impasse sur le cosy au moins 6 à 10 mois environ. 

Certaines marques sont plus transparentes : Besafe ne recommande aucun de ses 0/1 avant 6 mois, le nouveau Besafe izi Modular est homologué dès 61cm et le Bébé Confort  2WayPearl par exemple dès 67cm. Ca évite les fausses promesses​, les inconforts d'enfants et les déceptions des parents ! 

Il existe quelques solutions pour :

- Rétablir l'inclinaison des coques/cosi trop assis ou des sièges auto à fixation ceinture

- Eviter la tête qui tombe en avant dans un siège auto

Votre enfant est-il trop confiné ?​

Savez-vous qu'un enfant bien calé dans son siège auto est plus en sécurité ? Avoir de l'espace c'est bien mais le rôle du siège auto c'est d'éviter à votre enfant d'être trop secoué, c'est de le protéger. 

Le meilleur exemple est celui que m'a partagé RECARO, via leur expérience des sièges baquets ! 

Un siège de Formule 1 est fabriqué sur mesure aux dimensions du pilote.

 

Le pilote est soumis à d'immenses forces de 4 g dans les virages. Pour le protéger au mieux, le siège doit épouser parfaitement les formes du conducteur.

D’où de longues heures passées en atelier avec le pilote à mouler le siège et ensuite à découper la mousse absorbante sur les côtés du siège.

Et côté pratique ?​

Alors là c'est propre à chacun et à votre mode de vie bien sûr mais il faut bien avouer qu'au début un bébé ça dort beaucoup et surtout en voiture (sauf bien sûr quand bébé ne supporte pas la voiture...).

Mais quand tout va bien dès que vous allez rouler bébé va s'endormir alors forcement quand vous avez une course à faire, fixer la coque sur la poussette c'est ultra pratique... Pas besoin de réveiller bébé, manipulation simple et rapide... 

Et quand ça devient trop lourd ? Et bien on oublie pas que c'est un siège auto et on hésite pas à le laisser installé dans la voiture tout simplement.

Sécurange est non affiliée à des marques en securité auto

© Sécurange 2013 / Graphisme : Aurélie Magnan